50 ans d’histoire des Lions du Hockey Club de Compiègne…

(Texte de Tristan ALRIC)

(Photos de Claude PERDRIX)

Informations des journaux Compiègnois et des résultats sportifs de la FFSG

COMPIEGNE

On ne peut pas commencer le récit de l’histoire du club de Compiègne sans évoquer brièvement l’environnement particulier dans lequel se trouve cette ville du département de l’Oise située 88 kilomètres au nord de Paris et presque à la même distance d’Amiens.

En effet, la célèbre forêt de Compiègne est le troisième plus grand massif forestier de France par sa taille. Il est riche autant en production de bois qu’en gibier. .

Cette relique, assez inattendue, nous permet de faire ainsi la transition avec l’histoire du club de hockey sur glace de Compiègne qui ne débutera évidemment que beaucoup plus tard. En effet, il faut remonter jusqu’au vingtième siècle, exactement le 20 décembre 1970, soit moins de deux ans après les Jeux olympiques d’hiver de Grenoble.

Cette patinoire artificielle, dont la piste était de petite taille (40m x 20m), se trouvait en ville, à l’extrémité de la rue Saint-Joseph, près du Cimetière du Sud, au cœur du quartier de la Victoire.

Dès que les portes de l’établissement s’ouvrirent, les premières séances publiques connurent un grand succès populaire. Les sportifs ne furent pas les derniers à venir s’amuser entre copains et un premier club se créa sous l’appellation Club Compiégnois de Patinage et Hockey (CCP) Malheureusement, le propriétaire de la piste de glace fut contraint de se mettre en liquidation judiciaire et l’établissement ferma ses portes.

Pendant les années 1978 et 1979, «la section de hockey sur glace s’est arrêté complètement. » C’est ainsi qu’en 1980, le conseil municipal de Compiègne décida de rouvrir la patinoire.

Malheureusement, pour des raisons économiques, la glace sera remplacée par une piste synthétique, autrement dit en plastique.

Quant à la section de hockey, elle a repris vie avec cette piste synthétique, ce fut une période intermédiaire assez contraignante dans l’histoire du club de hockey de Compiègne.

L’équipe Seniors des années 80 sur la patinoire synthétique

L’équipe Cadet 1986 engagée avec les clubs parisiens

Y. Moko – J. Masse – F. Fouquet – S. Rougeron – O. Moko – C. Perdrix – T. Dieppe

S. Ober – P.Gaillard – A. Magnien – F. Perdrix (Goal) – J. Lempreur – Veydarier

Pendant ce temps, au cours de l’année 1987, la municipalité de Compiègne changea de tête puisque c’est Philippe Marini qui devint le nouveau maire.

Suite à cette élection, le club de hockey de Compiègne allait tourner un nouveau chapitre important de son histoire. Pendant cette période mémorable, le président de la section de hockey sur glace fut René Duvernois avant que Claude Perdrix ne prenne le relais de son collègue à partir de 1986.

René Duvernois

Claude Perdrix

Il fallait absolument doter Compiègne d’une véritable piste en glace. Effectivement, le 03 novembre 1988, une nouvelle patinoire, avec cette fois, une piste en glace et aux dimensions règlementaires (56m x 26m), fut inaugurée.

L’ouverture de la nouvelle patinoire en glace donna de nouvelles perspectives pour le hockey à Compiègne. On assista alors à un réel engouement des jeunes pour ce sport d’équipe. C’est ainsi qu’en quelques années, de 37 licenciés de l’ancienne patinoire, le nombre passa à 217 en 2008.

Dès l’ouverture de la patinoire de Mercières, le Président Claude Perdrix commença à mettre en place la structure qui permettra de préparer la scission avec le Club Compiégnois de Patinage.

Ses objectifs étaient clairs : former un groupe de dirigeants et d’entraineurs compétents  et stables, afin que la section de hockey sur glace progresse et parvienne à s’émanciper. Le premier entraineur embauché s’appelle Gérard Faucomprez qui évoluera en équipe de France de 1965 à 1971 (disputant notamment les Jeux olympiques de 1968) en étant le capitaine de 1969 à 1970.

C’est ainsi qu’après vingt ans de vie commune, la séparation de la section de Hockey et Patinage se produisit en 1991 avec la création officielle du Hockey Club Compiégnois, le 25/12/1991.

Lors de la création du Hockey Club Compiégnois (HCC) de nouveaux objectifs furent fixés par le président Claude Perdrix à savoir une équipe dirigeante stable, un encadrement compétent par Franck Perdrix (fils du président), une rigueur financière et des buts sportifs ambitieux mais raisonnables.

Gardien a Brest – Nantes D1

F. Perdrix

Sur le plan sportif, les premières saisons ont été particulièrement difficiles surtout pour les petites catégories opposées à des clubs aguerris et de très haut niveau.

Mais très rapidement, la progression fut sensible dans toutes les catégories. Les premiers résultats sportifs, notamment ceux de l’équipe sénior, engagée dès 1993 en Division 3, furent très encourageants pour l’avenir car cette jeune formation ne comptait pas moins de dix sept juniors dans ses rangs.

On notera que pour suivre la mode qui se généralisait à ce moment-là dans le hockey sur glace français et pour se donner une identité propre, le club se choisît un surnom : les Lions.

Ce choix faisait référence aux armoiries de la ville de Compiègne sur lesquelles se trouve la silhouette d’un lion vu de profil portant une couronne en or et ayant sur son pelage de nombreuses fleurs de lys également dorées.

Il est important de préciser qu’après avoir pris son indépendance, le HCC devint pendant une longue période de vingt ans (de 1988 à 2009) un club avant tout formateur puisque les jeunes espoirs les plus talentueux vont le quitter ensuite pour s’en aller jouer dans d’autres clubs possédant un niveau de jeu plus élevé.

La formation du HCC

Il faut citer en particulier dix hockeyeurs compiégnois qui ont effectué ensuite, une très belle carrière : Sébastien Aris (Amiens et Montpellier D1), Nicolas Drewniak (Amiens, Dijon élite), Alexandre Magnien (Montpellier D1), Augustin Gillardin (Nice D1), Dimitri Bogus (Canada, Cergy D1), Jérôme Gambier (Grenoble sport -études), Fabien Kazarine (Amiens , Chamonix ,Lyons élite), Gauthier Gibert (Amiens, Angers, Briançon élite), Louis Olive (Amiens, Strasbourg D1), Thomas Tellier (Amiens junior et D3 Compiègne).

A noter, la formation d’arbitres, avec Adrien Ernecq, officiant en 2018 en Ligue Magnus, le plus haut niveau Français.

Mais revenons à l’année 1993, soit deux ans après la création du HCC, plusieurs événements se produisirent.

Création du Comité Départemental de Hockey sur Glace de l’Oise, bien qu’étant le seul club dans le Département, dans le but de recevoir les subventions du CNDS et du Département, dont Claude Perdrix cumulera la Présidence avec le HCC.

Puis, la création de la Ligue de Picardie de Hockey sur glace avec le Club Amiénois que Claude Perdrix présidera jusqu’an 2016.

C’est ainsi que dans le cadre du développement du hockey à Compiègne, le club et la FFSG organisèrent en commun une rencontre internationale seniors France B contre Angleterre.

La mise en place du hockey féminin à Compiègne : une première dans les Hauts de France. Une équipe d’une quinzaine de jeunes filles fut formée.

Ces « Lionnes » disputeront de nombreux matches amicaux sur la région parisienne contre des clubs comme Saint-Ouen, Cergy-Pontoise, Argenteuil ou Dammarie-les-Lys.

Malheureusement, l’équipe féminine arrêtera ses activités deux ans plus tard seulement, suite à l’accident mortel de Eric DEPORTES Vice-président, dont sa fille Stéphanie qui faisait partie de l’équipe.

Autre nouveauté, le gérant d’une société représentant la marque de vêtements Newman, devint un sponsor très entreprenant puisqu’il étoffa considérablement la garde-robe du club de Compiègne en offrant pas moins de 300 nouveaux maillots et des bas portant le nom de cette entreprise.



1993 : En route vers le CANADA

L’équipe Poussins partira à Montréal pendant 15 jours

Mais pour l’heure, lors de la saison 1993-1994, le club de Compiègne présenta donc une équipe senior dans le championnat de France de la Division 3.

Perdrix Franck – Bosq Olivier – Drewniak Bog – 11111 – Moko Olivier – Amozig Yoel – Nivron Nicolas – Roland François Fouquet Fréderic – Dieppe Thierry – Perdrix Claude
Oviste Jean Claude – Sartori Christophe – Riassi Ali – Oviste Thierry – Hayard Olivier – Perigois Benoit – Moko Yannick

Dans la poule nord, les Lions de l’Oise terminèrent en quatrième position derrière les équipes réserves de Reims et d’Amiens ainsi que Troyes.

La proximité de ces deux villes distantes de 86 kilomètres, et la différence de niveau des deux clubs, pouvait permettre une synergie bénéfique aux deux parties.

Cette année-là, Compiègne devint donc en quelque sorte le club « réserve » de celui d’Amiens.

Le résultat de cette entente cordiale ne se fit pas attendre puisque ses effets furent visibles dès la saison 1995-1996.

L’équipe D3 est composée de 95% de joueurs de Compiègne.

1994-1995 : Les acteurs de cette performance sportive étaient les suivants :

2em rang : JC Oviste – C. Sartori – Bog Drewniack – Pascal Boquet – Frédéric Fouquet – Emmanuel Hordequin – Stéphane Laboucherie – O Lasseron – Jean Paul Farcy (joueur Entraineur) – Franck Perdrix

1er rang : Sylvain Beaulne – Olivier Hayard – Jerry Pichot – Alexandre Magnien – Claude Perdrix (Président) – Abdelali Riassi – Fréderic Lasseron -Yannick Moko – Thierry Dieppe

Concernant l’équipe fanion de Compiègne, autrement dit celle des seniors, elle termina également en tête du championnat de la ligue nord devant Wasquehal et Châlons-en-Champagne, Amiens, Dunkerque, Qualifiés pour la poule nationale, les Lions de Compiègne terminèrent cette fois en deuxième position juste derrière Evry et devant Cergy-Pontoise, avec à la clé la médaille d’argent.

Le club de Compiègne accèdera à la Division 2

L’équipe de Compiègne en 1995-1996

D’autant que parmi les Lions évoluait un autre amiénois célèbre et talentueux, un certain Pierre Pousse (futur entraîneur national adjoint) sans parler que le nouveau duo compiégnois formé par Jean-Paul Farcy et Christophe Ribanelli faisait des étincelles sur la glace.

Pierre POUSSE – Entraîneur Adjoint de l’équipe de FRANCE

Du coup, les petits ont suivi l’exemple des grands notamment les Poussins, qui terminèrent en tête du championnat régional et qui ont réussi à battre par exemple la prestigieuse équipe d’Amiens. »

La promotion en Division 2 fut évidemment un événement Historique marquant dans l’histoire du club de Compiègne.

Seul club français accédant à ce niveau en moins de cinq ans d’existence

On notera que l’équipe Cadets termina de son côté en première position de la poule excellence devant la réserve d’Amiens et les moustiques terminèrent également en tête de leur championnat.

Ce bon résultat d’ensemble ne pouvait que satisfaire les dirigeants et notamment le président du HCC dont le but était de former avant tout une relève, quitte à ce que les jeunes espoirs de Compiègne s’envolent ensuite vers d’autres clubs plus attractifs.

Pendant quatre années de suite, la sélection Minime de Picardie « Compiègne / Amiens »  a  été sacrée Championne de France des Inter départementaux sous la direction de Franck Perdrix, l’entraineur du HCC.

Lors de la saison 1996-1997, les Lions de Compiègne disputèrent donc pour la première fois de leur histoire, le championnat de France de la Division 2.

Cette promotion accentua encore d’avantage un regain d’intérêt pour le hockey sur glace puisque le nombre de licenciés au HCC connut à cette époque un pic historique avec un total de 217 joueurs.

Pour sa première apparition dans le championnat de France de la division 2, le club de Compiègne, qui jouait dans la poule ouest, eut sept adversaires au total : Garges-lès-Gonesse, Amnéville, Cholet, Le Vésinet, Cergy-Pontoise, Tours et Renne. A cette occasion, les Lions de Compiègne sont qualifiés pour la poule finale en vue la D1.

Lors de la saison 1997-1998, les Lions de Compiègne évoluèrent donc en Division 2 pour la deuxième fois. Comptant seulement une saison d’expérience à ce niveau, les hockeyeurs de l’Oise poursuivirent leur apprentissage.

L’effectif restait riche avec plus de vingt joueurs dont quelques anciennes gloires comme François Richer ou les défenseurs Emmanuel Hordequin et Eric. Bref, tout le monde mettait du sien pour tenter de faire progresser le groupe.

Et puis, l’équipe fanion fut perturbée également par les déboires techniques de la patinoire. Du coup, il fallut partir s’entraîner à Amiens. Revenus sur leur glace qui leur était laissée que deux fois par semaine, les Lions retrouvèrent malgré tout un public fidèle et chaleureux de près de 400 spectateurs. Un beau noyau dur en somme.

L’équipe était l’image quasi exacte de la Division 2 avec une moyenne d’âge de 24 ans.

Pour l’anecdote, on notera que lors de l’année 1998 et pendant deux ans, dans l’ancienne patinoire synthétique non occupée, le HCC créa et développa une section de hockey in line avec l’accord de la municipalité de Compiègne.

Lors du coup d’envoi de la saison 1998-1999, les Lions de Compiègne évoluèrent donc en Division 2 pour la troisième fois de suite. Sur les maillots, apparut cette fois l’emblème du Lion couronné, vu de profil avec des fleurs de lys.

Arrêtons-nous maintenant un instant sur le cas de Claude Perdrix qui était donc le président de la section de hockey du CCP depuis deux ans et qui allait être un personnage incontestablement marquant dans l’histoire du club compiégnois. Pour preuve, le journal local,

Le Courrier Picard, lui consacrera beaucoup plus tard (au mois d’avril 2006) un grand reportage « Claude Perdrix, la glace et le feu ».

Dans un long article, le journaliste Philippe Grand raconta avec force de détails le parcours de ce dirigeant très charismatique : « Président de la section hockey : Claude Perdrix âgé à l’époque de 49 ans. D’origine parisienne, « naturalisé » picard en 1963 lorsqu’il est venu prendre des responsabilités de cadre technique dans le mobilier métallique Ronéo, avec un BTS de dessinateur industriel puis des études d’ingénieur au CESI D’Arras.

Il avait commencé à patiner en séances publiques à Boulogne-Billancourt et à Molitor. Il attrapa rapidement le virus pour suivre les entraînements de hockey et finit par en faire lui même. » Le hockey est alors loin,  mais il revient vite par le biais de son fils, Franck, né en 1971, à qui il va faire découvrir le sport de glace.

Le club poursuivit son parcours avec beaucoup de difficultés et un certain mérite puisque la patinoire avait été fermée près de deux mois à cause de problèmes techniques. Le club trouva encore les ressources nécessaires pour mettre tout en œuvre en Division 2, constituant une équipe en majorité de jeunes issus du club dix juniors au total.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est page-13-1.jpg

L’effectif 1998-1999

L’objectif prioritaire était le maintien tout en gardant une gestion saine.

Le club comptait bien récolter enfin le fruit du travail accompli.

Quelques jeunes faisaient déjà parler d’eux comme Sébastien Arris, prêté à Amiens la saison précédente (sacré champion de France cadet).

Le retour en D3

Mais revenons à la saison 1999-2000 qui ne fût pas un bon souvenir, puisque pour l’équipe senior en Division 2, la municipalité de Compiègne décida de fermer la patinoire pendant plusieurs mois et de la transformer en piste de sable, changeant par la même occasion le fluide refroidissant pour se mettre aux nouvelles normes.

En effet, quelques mois auparavant, la veille de jouer un match à domicile contre Amneville, des fuites de fréon apparurent et le directeur de la patinoire interdit de jouer le match. Du coup la FFSG demanda au club de Compiègne de se retirer de la Division 2, quoi qu’il arrive sur le plan sportif. Ce fut un véritable coup dur puisque, à cause de cette fermeture, le club subira une perte de plus de 100 licenciés.

Après une interruption forcée de cinq mois, la patinoire de Mercières étant inutilisable, le HCC est reparti en Division 3. Une reprise effectuée dans un contexte pour le moins difficile, le groupe ayant explosé après une saison calamiteuse. Il a donc fallu reconstruire une équipe.

C’est également au cours de l’année 2002 que le club de Compiègne vit arriver sur la glace un jeune hockeyeur, âgé de six ans à peine, qui allait marquer à son tour l’histoire du club. Fabien Kazarine devint en effet quelques années plus tard un cas un peu à part dans l’équipe senior de l’Oise

En fait, le véritable événement local sera un grand tournoi international minime en avril 2003 à Compiègne. Six équipes participèrent à ce tournoi : Le S.C.R.J Eagles (Suisse), le I.H.C Leuven (Belgique), le N.C.U 15’S (Angleterre), le Vikingit (Finlande), Brest (France) et le HCC Compiégnois (France). Ce fut un tournoi très disputé, qui attira un très nombreux public. Les Suisses remporteront la finale devant les Compiégnois aux tirs au but.

Au cours de l’année 2006, le président du HCC, prit de nouvelles initiatives pour tenter de faire encore progresser son sport favori. « Suite à la création de la FFHG, autrement dit, la Fédération Française de Hockey autonome, pour pouvoir obtenir des subventions, Claude Perdrix créa le Comité Départemental de hockey sur glace de l’Oise ainsi que la Ligue de Hockey de Picardie, dont il sera le Président.

Lors des deux saisons sportives suivantes, entre 2006 et 2008, l’équipe senior de Compiègne, continua à évoluer de façon erratique dans le championnat de la Division 3. Les Lions se contenteront d’une discrète quatrième place la première année, mais ils termineront deuxièmes juste derrière la réserve de Rouen lors de la seconde.

On notera que de son côté, le hockey mineur ne fut pas en reste puisque ce fut « l’explosion de Compiègne » qui joua dans la cour des grands. C’est ainsi que l’équipe Poussins et Benjamins se classèrent en première position (sur sept) dans le championnat de ligue, devant Amiens 1, Dunkerque et Reims 1. Quant à l’équipe des benjamins, elle se classa deuxième (sur sept) du championnat de ligue juste derrière Reims 1 et devant Amiens 1.

Lors de la saison 2008-2009, pour tenter de faire rugir un peu plus ses Lions dans le championnat de la Division 3 en ayant terminé à la quatrième place de la poule nord, le club de Compiègne dut se contenter de disputer (et de remporter) la poule de classement nord-est.

Ce succès permit à la patinoire de Compiègne de se porter candidate et d’organiser le tournoi baptisé « Carré final excellence ». Ce play-down eut lieu le samedi 18 et le dimanche 19 avril 2009. Les LIONS s’imposèrent face aux Coqs de Courbevoie. Ils sont sacrés Champion de France.

Lors de l’assemblée générale du club, qui eut lieu à la fin du mois de juin 2009, un vent de fronde souffla fortement au sein du Hockey Club de Compiègne. Le président, qui fut mis en cause,  n’hésita pas à parler de « coup d’état », car lui demandant de démissionner pour mauvaise gestion !!!!!

Le président Claude Perdrix programma une assemblée générale extraordinaire le 25 juin 2009 afin d’organiser de nouvelles élections.

Il ne se présentera plus et fera remarquer à l’assemblée générale qu’il laissait en caisse à son successeur, la modique somme de 86 943 euros

Du coup, un nouveau président du HCC fut élu, en l’occurrence, C.T., ancien joueur de Garges-lès-Gonesse qui avait été formé à Compiègne en tant qu’entraîneur dès son arrivée dans la ville de l’Oise en 1998, qu’il quitta quelque année plus tard.

Cette nouvelle « transfusion sanguine » dopa artificiellement les Lions avec l’arrivée de David Dostal comme entraineur.

En 2011, classée en deuxième position dans la poule nord-est juste derrière Metz, l’équipe senior de Compiègne participa donc aux play-offs et fut sacrée :

Champion de France de Nationale 3

Les LIONS accèdent de nouveau à la Division 2

La saison 2012-2013 fut donc la deuxième consécutive en Division 2. Sauvés de justesse en poule de maintien, les Lions de Compiègne n’avaient plus de danger de relégation dans une Division 2 incomplète. Un partenariat avec les Gothiques, en sommeil depuis deux ans, est désormais relancé.

Durant la saison, les Lions, effectuèrent un beau parcours sportif puisqu’ils atteignirent, les demi finale des Play-offs de la Division 2.

Malheureusement, le rêve des Lions s’arrêta au stade des demi-finales, puisque c’est l’équipe de Toulouse qui s’imposa nettement.

Après le défilement de huit Présidents et Entraineurs au cours des années 2010 à 2013, le dernier président en piste donna sa démission .

PRESIDENTS :  René Duvernois (1971 à 1985), Claude Perdrix (1985 à 2009), Christophe Tagliapietra (2009 à 2011), Nicolas Godefroy (2011 à 2012), Bogdan Drewniak (2013 3 mois), Sébastien Samadet (2013 6 mois), (2013), ,  Constance Levasseur et Pascale Couzanet 1 an, Régis Garcia (2014) 1 an et Pascal Mignon (2015 à ce jour 2020).

ENTRAINEURS : Gérard Francomprez (1988), Bogdan Drewniack (1988),  Entraineur général Franck Perdrix (de 1993 à 2009), Olivier Pousse D2 (1995) 3 mois , Jean-Paul Farcy  D2 (1995), Simon Genest D2 (1996), Christophe Tagliapietra (2010), David Dostal (2010 a 2011), joueur  Michal Divisek (2012), Olivier Duclos D2 partiel (2013), Dimitri Bogus (2014) à ce jour 2020.

La secrétaire et la trésorière (Constance Levasseur et Pascale Couzanet), acceptèrent de prendre ensemble la présidence par intérim devant un trou financier de plus 30 000 euros environ.

Après avoir consulté le comité directeur du club et la municipalité, elles allaient décider que le Hockey Club Compiégnois n’engagera pas l’équipe de Division 2 la saison prochaine en championnat.

Le club se concentrera les années à venir sur le Mineur qui sera peut-être notre Division 2 de demain. S’il y avait beaucoup d’interrogations sur le plan sportif, personne n’avait pensé à un problème annexe beaucoup plus sérieux, puisqu’au mois de mai 2014 débutèrent des travaux de rénovation de la patinoire de Mercières.

Au  cours de l’été 2014, le nouveau président, Pascal Mignon, du Hockey Club de Compiègne, constitua un nouveau Comité Directeur et procéda à l’embauche d’un nouvel entraineur, Dimitri Bogus.

Malheureusement pour la nouvelle équipe, il n’y aura pas de glace de toute la saison et de ce fait, outre le forfait des seniors, tous les matches du hockey mineur se feront à l’extérieur.Aucun bloc sélectionné.

Le club se concentrera les années à venir sur le Mineur qui sera peut-être notre Division 2 de demain. S’il y avait beaucoup d’interrogations sur le plan sportif, personne n’avait pensé à un problème annexe beaucoup plus sérieux, puisqu’au mois de mai 2014 débutèrent des travaux de rénovation de la patinoire de Mercières.

Au  cours de l’été 2014, le nouveau président, Pascal Mignon, du Hockey Club de Compiègne, constitua un nouveau Comité Directeur et procéda à l’embauche d’un nouvel entraineur, Dimitri Bogus.

Malheureusement pour la nouvelle équipe, il n’y aura pas de glace de toute la saison et de ce fait, outre le forfait des seniors, tous les matches du hockey mineur se feront à l’extérieur.

Les saisons suivantes sont marquées par des difficultés de glace : patinoire fermée de Juin 2014 à Avril 2015, puis de Juin 2016 à Octobre 2017 ! Mais avec courage, les joueurs, les entraineurs, les bénévoles, tiennent le coup (match extérieur & tournoi en déplacement). En attendant, le président, Pascal Mignon travaille déjà à développer le club et à construire le budget.

Et finalement en Octobre 2017 :

Enfin la patinoire de Compiègne est de nouveau opérationnelle !

En un an, le club était passé de 174 à 90 licenciés. Faute de glace, le club doit affréter des cars pour se rendre dans les patinoires de la Somme ou de la région parisienne qui acceptent de leur laisser quelques créneaux horaires. Entraînements en gymnase avec du hockey-balle.

La nouvelle équipe dirigeante, très motivée pour développer le club, pour essayer de le reconstruire, recrute enfant par enfant, ça prend du temps. Aujourd’hui le nombre de licenciés atteint déjà plus de 184 licenciés

La saison 2017/2018 sera celle de la reprise du Hockey Club Compiégnois !

La Division 4 pour son premier match amical contre Argenteuil a rempli la patinoire, sans aucune communication particulière. Il y a un public pour le hockey à Compiègne !

Pour la réouverture de la patinoire le 15 novembre 2017 :

Le Président du Comite Département de Hockey, Claude Perdrix, Christian Tellier, Conseiller Municipal de Compiègne, chargé des sports, ont permis l’investissement d’un nouveau tableau électronique, l’ancien étant devenu obsolète car mis en service en 1988.

Le nouveau tableau d’affichage

Pour la réouverture de la patinoire en glace, on assiste à un réel engouement des jeunes pour le Hockey, de 107 licenciés en 2017, il atteint 184 licenciés à la fin de la saison 2018.

Le Président Pascal Mignon et le Comité vont mettre en place une structure qui va permettre de préparer cette nouvelle saison. Le nombre d’adhérents du club de hockey est tombé à 104 car on ne peut pas s’entraîner, se lamente Pascal Mignon, président du HCC. Contrairement à la précédente fermeture, nos  licenciés n’ont pas voulu aller dans d’autres patinoires. Pour les enfants, c’était Amiens, après l’école.

Des jeunes arrivent au Club ….

L’engagement de 5 équipes en championnat, avec des résultats satisfaisants, malgré une pré-saison sans entrainement, ce qui n’empêchera pas l’équipe Minimes de terminer exe-quo avec Rouen 2, devant Amiens 2, et ainsi de se qualifier pour les play off où ils termineront deuxième.

L’équipe Minimes

Pour les autres équipes la saison a été plus difficile pour cause d’un effectif trop faible.

En ce qui concerne la D4 (trophée Loisir), championnat difficile, elle termine 3ème au porte des Play off mais la très grosse satisfaction de constater qu’à chaque match, la patinoire était pleine de supporters.

1er rang : Charles Paulin (U20), Quentin Catoire, Cyril Grare, Corentin Zelko, Nassim Boulakdem, Kevin Kreyder, Romain Harter, Romain Languedoc, Guillaume Duville, Jérémy Lebreton, Mickael Garcia
2eme rang : Benjamin Deschamp, Alric Bourgeaux, Christophe Olive, Dimitri Bogus (entraineur), Simon Miens , Thibault Varin, Thomas Maisonneuve, Grégory Samson

2019 : l’année des honneurs et des récompenses

Le HCC a obtenu le label Bronze aux 5 A, décernée par l’Osarc (Office de Sport de l’ARC) pour la saison 2018.

Label Bronze
Label de formation

Et au cours de l’Assemblée Générale de la FFHG, le HCC reçoit le LABEL de formation de l’école de hockey

Les médaillés jeunesse sports et engagement associatif

Echelon  OR et BRONZE

A l’occasion des vœux 2019, Philippe Marini et Christian Tellier, conseiller municipal délégué au sport, ont remis la médaille « jeunesse et sport » : Échelon OR à Claude Perdrix Ancien Président et le Bronze à Constance Levasseur Vice Présidente.

Echelon Or pour Claude Perdrix

Echelon Bronze pour Constance Levasseur

2019 : l’année des FILLES

Girl Power – 6 avril 2019, patinoire de Compiègne

Les participantes à la JPO pouvant être d’âges très divers (4 à 77 ans)

L’effectif Compiégnois est de 14 jeunes filles âgées de 4 a 13 ans. Le HCC accueille le premier JPO, afin de permettre le recrutement de nouvelles joueuses de hockey sur glace sur l’ensemble du territoire français.

En attendant, le président Pascal Mignon travaille déjà à développer le club et le budget.

La saison 2019-2020 est ouverte

Les Lions de Compiègne rugissent de nouveau

Le président, Pascal Mignon donne son feux vert à l’entraineur,  Dimitri Bogus, pour engager une D3.  Habitué de la D3 et de la D2, l’entraîneur-joueur Dimitri Bogus rêve désormais de retrouver la D3. 

«Compiègne est mon club de cœur, sourit Bogus. Relever le défi était une évidence, c’est ici que tout a commencé pour moi… » 

A l’époque, il quitte son poste d’entraîneur-joueur à Cergy-Pontoise (D3) pour partager son expérience avec les Lions, où il avait évolué jusqu’à 13 ans. 

Ils participeront dans la poule du Groupe B, les adversaires seront : Asnières, Cergy-Pontoise 2, Compiègne, Dijon, Garges, Luxembourg, Metz, Reims

Le calendrier

2eme rang : Charles Paulin (U20), Quentin Catoire (U20), Cyril Grare (U20), Corentin Zelko, Nassim Boulakdem, Kevin Kreyder, Romain Harter, Romain Languedoc, Guillaume Duville, Jérémy Lebreton, Thomas Tellier (U20), Axel Bienaime (U20), Matisse Bienaime, Mickael Garcia (U20)
1er rang : Benjamin Deschamp, Alric Bourgeaux, Christophe Olive, Pascal Mignon (Président), Dimitri Bogus (entraineur), Simon Miens , Thibault Varin
Absents de la photo : Thomas Maisonneuve, Grégory Samson

Deux jeunes Compiégnoises appelées en Équipe de France U16 !

Du 21 au 26 octobre, l’Equipe de France U16 féminine a convoqué plusieurs joueuses dont Tina et Clémence !

Félicitations aux deux Lionnes qui méritent amplement leur convocation. Le travail et le talent des filles leur ont ouvert la porte au plus haut niveau de leur âge !

Félicitations pour cet appel bien mérité 🎉

La malédiction  sur le Hockey Compiègnois

Cette fin de saison sportive est une grande frustration partagée par les joueurs, parents, coachs, entraîneurs, bénévoles, arbitres, membres du bureau et du comité du HCC.

Mais, il faudra retenir de cette saison de très bonnes performances sportives des équipes mineurs de U7 à U20 : Une fin de saison normale aurait probablement permis à ces équipes de remporter des championnats (par ex U17) ou des tournois à domicile ou à l’extérieur.

L’équipe D3 avait certes fini le championnat national (en faisant vibrer à nombreuses reprises la patinoire de Compiègne) et s’engageait dans des matchs de préparation pour la saison 2020/2021.

Les équipes D4 et loisirs auraient également pu finir brillamment leurs championnat & tournois de fin d’année.

Les Principaux résultats sportifs 2019 – 2020

Pour son retour en D3, la saison fut particulièrement difficile, elle rencontrait des équipes chevronnées ayant beaucoup expérience puisqu’elles ont joué en ligue Magnus comme « Reims ou Dijon » ou  en Division 2 comme » Asnières, Metz ou Garges. » Une saison d’apprentissage mais encourageante pour l’avenir.

Des résultats très flatteurs pour  les Equipes Mineures

U17  EXCELLENCE 2019-2020

1er de leur poule

Il y a des victoires qui comptent plus que d’autres, et celles contre Rouen sont souvent de celles-ci. Elle devient même d’anthologie lorsqu’elle envoie les lions U17 vers la demi-finale du championnat de France excellence. Malheureusement, la demi finale n’aura pas  lieu contrariée  par le « CORONAVIRUS » qui obligeât   l’ensemble du sport a s’arrêter.

U15 EXCELLENCE 2019-2020

2eme de leur poule

L’école de Hockey

* * *

SAISON 2020 / 2021

Pour les années a venir le projet du Président Pascal Mignon est de promouvoir la pratique du Hockey sur Glace dans l’Oise et en particulier dans l’agglomération Compiègne. Ce projet associatif est de proposer un environnement de qualité pour la pratique du Hockey sur Glace pour les licenciés dès le plus jeune age (dès 4 ans) au sein de l’école de hockey, pour les équipes jeunes en développement (U7->U13), pour les équipes jeunes en compétitions (U15, U17, U20) et enfin pour les seniors engagés dans l’équipe fanion en Championnat National Division 3, mais aussi pour les seniors engagés dans une pratique Loisir (Trophée Loisir, ou débutants).Son ambition est de former à Compiègne des jeunes qui pourront évoluer de catégories en catégories, jusqu’au hockey senior compétition et porter haut les couleurs des Lions de Compiègne. Labellisation 2020 : 2022

STRUCTURE ASSOCIÉE LABELLISÉE 2020 / 2021

Pour la troisième année consécutive, le Hockey Club Compiégnois reçoit le label « école de hockey » qui permet de valoriser les clubs dont les activités de recrutement et d’accompagnement des plus jeunes, sources de développement de notre sport à long terme, sont au cœur de la politique sportive.

Nouveau Minibus

Le Conseil départemental de l’Oise a accompagné  le HCC à acquérir  un second minibus,  il a été décoré par l’entreprise Sticker Déco.

Début de saison en fanfare avec les filles

Clémence et Tina, habituées à l’Équipe de France sont de nouveau sélectionnées pour le stage U16 à Chambéry se tenant du 24 au 29 août 2021. Une belle performance des filles !

Les Lions de Compiègne

de retour sur les glaces

Revenu en D3 l’an dernier après un sommeil forcé, le HCC Compiégnois ouvre sa saison ce week-end.

* * *

Crise Sanitaire

D3. Fin des championnats

La crise sanitaire qui touche l’ensemble du mouvement sportif impacte plus durement le sport amateur, et notamment les disciplines évoluant en salle pour lesquelles l’accès aux terrains de jeu est impossible depuis maintenant plus de 4 mois. Après avoir consulté les clubs concernés, la commission sportive en charge des championnats masculins de Division 2 et Division 3 a fait ses recommandations au Bureau directeur de la FFHG quant à la poursuite de ces compétitions.

Devant l’impossibilité d’organiser un calendrier de matchs raisonnable et réaliste d’ici au 30 avril 2021, date de fin de saison sportive, en accord avec la très grande majorité des clubs concernés, le Bureau Directeur a décidé de mettre fin aux championnats masculins de D2 et D3 pour cette saison et favorisera l’organisation de matchs et tournois amicaux dès que cela sera possible. Cette décision doit permettre aux clubs de se projeter maintenant sur la saison prochaine en ce qui concerne les équipes masculines séniors, et de se concentrer sur la reprise des activités des jeunes licenciés dès que les conditions sanitaires le permettront. La Fédération regrette que des gestionnaires de patinoires envisagent de fermer leurs enceintes sportives dès à présent, ce qui mettrait en danger l’avenir de la pratique des sports de glace dans leur ensemble. Le Bureau Directeur espère vivement que les clubs amateurs qui ont tous mis en place les protocoles sanitaires adéquats pourront rapidement reprendre leurs activités. Le sport, amateur et en club, est indispensable à notre société et participe au bien-être moral et physique de la population.

* * *

Deux jeunes compiégnoises appelées en Équipe de France U16

Du 25 au 30 mai 2021 à Vaujany, l’Équipe de France U16 féminine a convoqué plusieurs joueuses dont Tina et Anais.

Félicitations aux deux Lionnes qui méritent amplement leur convocation. Le travail et le talent des filles  leur ont ouvert la porte au plus haut niveau de leur âge.  Un grand bravo aux filles issues de la formation compiégnoises qui font partie du groupe depuis un bon moment !

Les entraîneurs Jean-Baptiste Chauvin et Cindy Debuquet ont pu superviser les joueuses. Ce fut également l’occasion pour ces jeunes filles de prendre part à différents tests physiques, entraînements sur glace et matchs durant lesquels la Compiégnoise Anais s’est fait remarquer en marquant 4 buts au cours des 2 rencontres. Lors des oppositions, l’équipe blanche s’est imposée lors des deux rencontres.

Match 1 : 5-3 pour les blanches, buts de M. DELACOTE, J. BERNOUSSI et M. SIRE pour les bleues et buts de L. QUINIOU , A. PEYNE DINGIVAL (x2) et C. CHOISEL (x2) pour les blanches.

Match 2 : 9-2 pour les blanches, buts de M. SIRE et M. DELACOTE pour les bleues et buts de N. BEALLET,  A. PEYNE DINGIVAL (x2), C. CHOISEL (x3), O. BONTEMPS (x2) et L. QUINIOU pour les blanches.

* * *

Saison 2021 / 2022

Le championnat D3

Les adversaires et calendrier des Lions pour la saison 2021 /2022.

Un groupe de 8 équipes, avec notamment : Amiens 2, Asnières, Boulogne-Billancourt, Brest 2, Caen II, Cergy II, Compiègne, Garges.

* * *

Les Saisons 2018/2019/2020/2021 : l’explosion de l’effectif

AVEC 275 LICENCIES en 2020 : RECORD HISTORIQUE.